Alain Bermond - artiste peintre Aix en Provence

 

 

 

 

... Il se pourrait que ce discours ne soit qu’en marge, toujours autour sans jamais l’épouser. Il se pourrait que la critique ne soit alors offerte à n’être que ce que Michel Serres en dira : “ l’idée de se passer de la reconnaissance d’autrui ”. Inscrire le travail d’ Alain Bermond dans le contexte d’un moment, d’une situation d’une tradition de la rupture serait privilégier la destination au voyage. Il est un espace pictural, un espace-surface où la couleur, fluide, fait l’expérience du support, grâce de ce que Kant nommait le “ sens de l’illimité ” . L’espace est un lieu plus ou moins reconnu, où se situerait quelque chose d’une étendue, l’indéterminé des couleurs, la dissipation de la terreur des signes incertains. Newman voulait au lieu d’utiliser le contour, de représenter des formes, de faire ressortir des espaces, travailler non plus sur des fragments d’espace mais sur l’espace tout entier. Ici exercice par l’informe, le parcours se lie au champ de la toile devenu contenant par la couleur, pour la couleur. Arpenteur des surfaces, ébauchant un système de formes a-référentielles qu’un autre eut dit abstraites, au loin des modes de l’instant, Alain Bermond dessinerait là “ l'entretien infini ”.
Bernard Blistène - 1979

 

Alain Bermond

né le 24 mai 1952 à Besançon

Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris - 1976

 

 

 

 
| contact | mentions légales | Atelier Bermond | Sylvia Michel |